Oeuvres d'André Dhôtel

Bibliographie d'André Dhôtel

André Dhôtel a beaucoup écrit: outre une quarantaine de romans, de nombreux essais, nouvelles, contes, articles, préfaces et poésies. Une liste peut en être trouvée dans le numéro 7 des Cahiers André Dhôtel, de février 2010, qui peut être commandé au prix de 15 euros auprès de l'Association.

On trouvera ci-dessous la liste des romans, principaux essais et nouvelles d'André Dhôtel, avec la date de l'édition originale, ainsi que celle de rééditions plus récentes, le cas échéant.

Plusieurs oeuvres ont ont effet été rééditée au cours des années 2000, souvent en format de poche, en particulier par Gallimard dans la collection Folio, par Phebus dans la collection Libretto et par les éditions Horay.


alinéa

Les romans d'André Dhôtel

Campements, Gallimard, 1930, 1987.

Le village pathétique, Gallimard, 1943 ; " Folio ", 1975.

Nulle part, Gallimard, 1943 ; Pierre Horay, 1956, 1977 ; Rombaldi, 1979.

Les Rues dans l’aurore, Gallimard, 1945.

Le Plateau de Mazagran, Ed. de Minuit, 1947 ; Guilde du livre, 1960 ; Marabout, 1977.

David, Ed. de Minuit, 1948, Marabout, 1979 [roman écrit dans las années 30].

Ce lieu déshérité, Gallimard, 1949 ; 1997.

Les Chemins du long voyage, Gallimard, 1949 ; " Folio ", 1984.

L’Homme de la scierie, Gallimard, 1950.

Bernard le paresseux, Gallimard, 1952 ; " L’Imaginaire ", 1984.

Les Premiers temps, Gallimard 1953, 1987.

Le Maître de pension, Grasset, 1954.

Mémoires de Sébastien, Grasset, " Les cahiers verts ", 1955.

Le Pays où l’on n’arrive jamais, P. Horay, 1955 ; " J’ai lu ", 1960 ; Gallimard, 1975 …

Le Ciel du Faubourg, Grasset 1956 ; " Les Cahiers rouges ", 1984.

Dans la vallée du chemin de fer, P. Horay, 1957.

Le Neveu de Parencloud, Grasset, 1960 ; Mame, 1960.

Ma chère âme, Gallimard, 1961 ; Phébus, " Libretto ", 2003.

Les Mystères de Charlieu-sur-Bar, Gallimard, 1962 ; Rombaldi, 1979.

La Tribu Bécaille, Gallimard, 1963, 1977; "Folio", 2003.

Le Mont Damion, Gallimard, 1964; Phébus "Libretto", 2006.

Pays natal, Gallimard, 1966, Phébus " Libretto ", 2003.

Lumineux rentre chez lui, Gallimard, 1967, Phébus, " Libretto ", 2003.

L’Azur, Gallimard, 1968 ; " Folio ", 2003.

L’Enfant qui disait n’importe quoi, Gallimard, 1968 ; " Folio Junior ", 1978.

Un jour viendra, Gallimard, 1970, Phébus, " Libretto ", 2003.

La Maison du bout du monde, P. Horay, 1970.

L’Honorable Monsieur Jacques, Gallimard, 1972.

Le Soleil du désert, Gallimard, 1973, 1997.

Le Couvent des pinsons, Gallimard, 1974.

Le Train du matin, Gallimard, 1975.

Les Disparus, Gallimard, 1976.

Bonne nuit Barbara, Gallimard, 1978.

L’Ile de la croix d’or, Gallimard, " 1000 soleils ", 1978.

La Route inconnue, Phébus, 1980.

Des trottoirs et des fleurs, Gallimard, 1981; "Folio", 2004.

Je ne suis pas d’ici, Gallimard, 1982.

Histoire d’un fonctionnaire, Gallimard, 1984.

Vaux étranges, Gallimard, 1986.

Lorsque tu reviendras, Phébus, 1986.


alinéa

Essais, biographies et souvenirs

L’Œuvre logique de Rimbaud, Société des écrivains ardennais, 1933.

Rimbaud et la révolte moderne (édition augmentée du précédent),Gallimard, 1952 ; La Table ronde, 2003.

Jean Follain, Seghers, " Poètes d’aujourd’hui ", 1956, édition revue en 1972.

Saint Benoît Joseph Labre, Plon, 1957 ; Desclée De Brouwer, 1983 ; La Table ronde, " Petite vermillon ", 2002.

Le Roman de Jean-Jacques, Éditions du Sud, 1962.

La Vie de Rimbaud, Éditions du Sud, 1965.

Nord, Flandres, Artois, Picardie, Sun, 1971.

Le Vrai mystère des champignons, Payot, 1974 (repris dans Rhétorique fabuleuse, 1990).

Terres de mémoire (Souvenirs, témoignages, entretiens, photographies), J.P. Delarge, 1979 ; rééditions partielles : Retour, Le Temps qu’il fait, 1990 ; Ardennes, le pays où l’on arrive toujours, Renaissance du livre, 1999.

Lointaines Ardennes, Arthaud, 1979.

Rhétorique fabuleuse, Garnier, 1983 ; Le temps qu’il fait, 1990.

L’École buissonnière, (entretiens avec Jérôme Garcin), P. Horay, 1984.

Considérations théoriques sur les promenades (Journal des voyages, 1965), Mont Analogue, 1996.

La Vie de Rimbaud,  (réédition) L'Oeuvre Éditions , 2010.


alinéa

Nouvelles, contes et récits

Du Pirée à Rhodes, Le Rouge et le noir, 1928 ; Séquences, 1996 (suivi de Printemps grec).

Ce jour-là, Gallimard, 1947.

La Chronique fabuleuse, Ed. de Minuit, 1955 ; Mercure de France (éd. augmentée), 1960 ; 2000.

L’Ile aux oiseaux de fer, Fasquelle, " Libelles ", 1956 ; Grasset, " Cahiers rouges ", 2002.

Les Voyages fantastiques de Julien Grainebis, P. Horay, 1958.

Idylles, Gallimard, 1961 ; " Folio ", 2003.

La Plus belle main du monde, Casterman, " Plaisir des contes ", 1962.

Le Robinson de la rivière, Casterman, " Plaisir des contes ", 1962.

Les Lumières de la forêt, Fernand Nathan, 1964.

Un soir, Gallimard, 1977.

La Merveilleuse bille de verre, Robert Laffont, 1980.

Comment Fabien regarda l’aurore, Clancier-Guénaud, " Les Premiers temps ", 1982.

La Princesse et la lune rouge, Casterman, 1982.

Le Bois enchanté et autres contes, Hachette, 1983.

La Nouvelle chronique fabuleuse, P.Horay, 1984.

Pierre Marceau (Mesures, n° 2, 15 avril 1940), Mont Analogue, 1993.

Un adieu, mille adieux, " La bibliothèque Gallimard ", 2003.

Quand je te reverrai,  Phébus , 2004.

Beauté,  Phébus (édition hors commerce) , 2004.

Le Club des Cancres,  La Table Ronde , 2007.

Le Robinson de la Rivière et autres contes,  Larousse, "Les contemporains, classiques de demain",  ", 2011.

D'un Monde Inconnu,  Fata Morgana , 2012.


alinéa

Poésie d'André Dhôtel

Le Petit livre clair, Le Rouge et le noir, 1928 ; Deyrolle & Balmoral, 1997.

La Vie passagère, Phébus, 1978.

Poèmes comme ça, Le Temps qu’il fait, 2000.


L'Homme de la scierie, 1950



Ce lieu des Pleux, où la vie se poursuivait, c'était d'abord l'absence extraordinaire de Sylvestre dont on croyait pourtant entendre la voix certains soirs d'hiver ou d'été, quand on bavardait auprès de la cheminée ou sur le seuil.

Les Premiers Temps, p.272